Prime Macron : merci... de rien !

, par  UNSA BPCE

Avez-vous entendu parler de la prime Macron finalement décidée par nos dirigeants pour le Groupe ? Non ? Et pour cause, à BPCE, mieux valait ne pas trop ébruiter la chose ! Voici donc le texte mis en ligne, mais bien caché, dans un coin de l’intranet, avant Noël... Sans doute avaient-ils honte.

"Prime sur le pouvoir d’achat : la Groupe s’engage auprès de ses salariés

Dans la poursuite des annonces présentées par le Président de la République, les dirigeants des entreprises du groupe ont souhaité unanimement s’associer à l’effort demandé permettant de soutenir le pouvoir d’achat des salariés.

Ainsi, tous les salariés des entreprises du groupe en France (Banque Populaire, Caisse d’Epargne, Crédit Foncier, Banque Palatine, Natixis et ses filiales, BPCE et ses filiales) dont le montant de rémunération brute est inférieur ou égal à 35 964€, soit l’équivalent à deux fois le salaire minimum (Smic), se verront attribuer une prime exceptionnelle de 1000 €.

Cette prime sera versée dans le respect des dispositions applicatives fixées par la loi, en une seule fois au mois de janvier 2019."

Alors quel est l’impact de cette mesure pour BPCE SA ? D’après nos informations, la prime pourrait concerner... au maximum 8 personnes ! Tant mieux pour ces personnes, cela dit. Et tant mieux aussi pour nos collègues des réseaux qui en bénéficieront.

Mais à BPCE SA, il est clair que ce n’est pas avec ça qu’on va relancer le pouvoir d’achat !

Espérons qu’après une année blanche en 2018 (rappel : aucune mesure salariale suite à la non-signature des NAO), nous parviendrons à négocier une extension de cette prime, comme cela semble être le cas pour les Caisses d’Epargne...

Navigation

AgendaTous les événements

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

Sites favoris Tous les sites

1 site référencé dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

  • Rumeurs de départs négociés

    Ces dernières semaines, les rumeurs les plus diverses ont courru concernant un éventuel PSE, un (...)