Fidor : les bêtises

, par  UNSA BPCE

Tract du 4 août 2020

Cette fois, c’est bel et bien fini. C’est officiel : le Groupe a pris la décision de vendre FIDOR, dans l’incapacité de rentabiliser cet « investissement ». Avec un prix d’achat en 2016 de 115,5 M€, le coût de cette opération n’a cessé d’augmenter, de recapitalisations imposées par l’autorité de tutelle allemande en pertes d’exploitation successives, pour atteindre un montant qui ne devrait pas être loin, au total, du demi-milliard d’euros. Plutôt que d’épiloguer sur les erreurs et les manquements que révèle cette triste histoire (car un demi-milliard d’euros, au-jourd’hui, cela ne ferait sans doute pas de mal au Groupe), nous avons préféré en rire… même si c’est un rire un peu jaune et nerveux. Voici donc notre version des Bêtises, célèbre chanson de Sabine Paturel, légèrement revisi-tée mais au titre tout à fait adapté à notre actualité (cf. le lien youtube, pour celles et ceux qui voudraient écouter l’original : https://www.youtube.com/watch?v=gD7trwyPGKA )

J’ai tout bouffé tes résultats
Pas écouté les syndicats
Et comme ça ne suffisait pas
T’as cru que j’étais une GAFA
J’ai eu besoin de capitaux
J’avais caché sous mon manteau
Un bilan qu’était tout moisi
Infecté par des prêts pourris

Fallait pas m’acheter tu vois
Il est beau le résultat
Tu fais rien que des bêtises
Des bêtises qui coûtent un bras

T’as cru gagner plein de pognon
Tu es passé pour un pigeon
T’en es toujours pas revenu
T’as l’impression d’être cocu
Ton ancien patron n’est plus là
Et pour limiter les dégâts
Le nouveau veut vendre à prix bas
Mais même pour vendre ça coûte un bras !

Fallait pas m’acheter tu vois
Il est beau le résultat
Tu fais rien que des bêtises
Des bêtises qui coûtent un bras
Fallait pas faire cette erreur
M’acheter en jouant le suiveur
Tu fais rien que des bêtises
C’est tes salariés qui pleurent

T’as cru que tu s’rais digital
T’as plus qu’à vendre tes filiales
Pour récupérer un peu d’sous
Et faire un autre mauvais coup

Fallait pas m’acheter tu vois
Il est beau le résultat
Tu fais rien que des bêtises

L’UNSA BPCE aimerait penser que cela servira de leçon…que BPCE ne fera plus ce genre d’investissement juste parce que c’est à la mode, juste pour suivre nos concurrents. Malheureusement, les plus anciens se souvien-nent de l’achat de meilleurtaux.com en 2007, revendu 23 M€ avec une moins-value supérieure à 100 M € 6 ans plus tard (alors que le courtier en crédit est aujourd’hui valorisé à 700 M€, en plus). Cela n’a pas empêché nos dirigeants (pas les mêmes, certes, mais quand même…) de remettre ça trois ans après avec Fidor en 2016 ! Même motif, même punition. Alors rendez-vous à la prochaine mode, pour voir quelle nouvelle « pépite » les dirigeants en place à ce moment-là nous dégoteront ?

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2020 :

Rien pour ce mois

août 2020 | octobre 2020

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves