Abondement : mode d’emploi

, par  UNSA BPCE

Vous pouvez choisir de percevoir tout ou partie de votre intéressement, plutôt que de le placer dans votre Plan d’Epargne Entreprise (PEE), même si fiscalement, c’est évidemment beaucoup moins avantageux. Mais il serait dommage de vous priver de l’abondement ! De quoi s’agit-il et comment l’obtenir ?

L’abondement est un complément versé par l’entreprise sur la somme que vous versez chaque année sur votre PEE.

Ce montant peut représenter jusqu’à 2 500 €.

La somme à placer pour l’obtenir dépend du niveau de votre salaire :

- salaire de Base annuel inférieur ou égal à 60 000 € : 300% d’abondement dans la limite d’un plafond de 2 500 €
=> vous devez placer 834 euros sur votre PEE pour obtenir les 2 500 € d’abondement

- salaire de Base supérieur à 60 000 € et inférieur ou égal à 80 000 € : 200% d’abondement dans la limite d’un plafond de 2 500 €
=> vous devez placer 1 250 € sur votre PEE pour obtenir les 2 500 € d’abondement

- salaire de Base supérieur à 80 000 € : 100% d’abondement dans la limite d’un plafond de 2500 €
=> vous devez placer 2 500 € sur votre PEE pour obtenir les 2 500 € d’abondement

Le salaire retenu pour le calcul du taux d’abondement est le salaire brut de base annuel pour un équivalent temps plein.

Important : même si vous n’avez pas eu d’intéressement (cas de salariés récemment embauchés notamment), vous pouvez effectuer un versement sur votre PEE, le résultat sera le même et vous aurez l’abondement ! Et si vous n’avez pas les fonds nécessaires à cet investissement, nous vous conseillons de réfléchir à l’éventualité d’un emprunt. Ce n’est pas tous les jours qu’on a la possibilité d’obtenir un rendement garanti de 100, 200 ou 300 % !

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2022 :

Rien pour ce mois

juin 2022 | août 2022

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves