Communiqué de presse l’UNSA Groupe BPCE du 13 février 2021

, par  UNSA BPCE

L’UNSA, 1ère organisation syndicale du groupe BPCE, s’inquiète des
conséquences du retrait du titre NATIXIS, pour les clients et les
salariés des établissements (Caisses d’Epargne, Banques Populaires,
NATIXIS, BPCE SA, Communauté BPCE…).

15 ans auparavant, nous dénoncions cette volonté du Groupe de
disposer d’une structure cotée, inutile à notre modèle coopératif.
Aujourd’hui, ce retrait de la cote va entacher une nouvelle fois l’image
des réseaux des Banques Populaires et des Caisses d’Epargne ainsi
que celle du groupe BPCE d’autant que, cinq jours après l’annonce
officielle, les commerciaux ne disposent toujours pas d’éléments de
réponse à fournir aux clients concernés.

Nos entreprises ont supprimé des emplois et/ou fusionné pour
répondre à un besoin récurrent de fonds propres mais aussi satisfaire
aux exigences règlementaires et prudentielles.

Inévitablement apparaitront de nouvelles conséquences sociales au
sein de NATIXIS et du Groupe BPCE dans son ensemble.

L’UNSA Groupe BPCE condamne les errements répétés de la
gouvernance qui utilise les salariés du Groupe et nos clients comme
de simples variables d’ajustement de la stratégie.

Navigation

AgendaTous les événements

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves