C’est curieux, chez nos dirigeants, ce besoin de faire des phrases...

, par  UNSA BPCE

Les résultats du premier semestre viennent d’être publiés, et en dépit d’une année 2021 de tous les records, ils sont à nouveau en hausse !

On aurait pu penser que dans cette période d’inflation, difficile pour tous les salariés, que Laurent Mignon aurait un mot pour évoquer une mesure salariale visant à récompenser les salariés pour les bons résultats réalisés et à éviter qu’ils perdent du pouvoir d’achat.

Mais non...

Pourtant, tous les indicateurs sont au vert. Et ce n’est pas nous qui le disons, c’est Laurent Mignon lui-même dans son message aux collaborateurs du 4 août. Extraits :

- "Au premier semestre 2022, les revenus de la Banque de proximité et Assurance augmentent ainsi de 6 % à 9,3 Md€".

- "La progression des encours de crédit est très importante, avec une augmentation de 8,1 % sur un an, atteignant 678 Md€ à fin juin".

- "Dans les métiers mondiaux du pôle Global Financial Services la dynamique est également positive avec des revenus en hausse de 0,4 % sur le trimestre et de 2,3 % sur le semestre qui s’établissent à 3,6 Md€".

- " Notre résultat net enregistre une hausse de 13,9 % à 2,1 Md€ sur le semestre, et de 1,6 % à 1,3 Md€ sur le 2e trimestre".

Et vous, dans tout ça ? Laurent Mignon vous remercie "pour l’ensemble du travail accompli ces derniers mois dans toutes nos entreprises et vous souhaite un très bon été"...

Pas un mot, donc, sur l’inflation et ses conséquences pour vous. Pas un mot sur des mesures anticipées visant à protéger votre pouvoir d’achat. Que faut-il en déduire ? Qu’il s’en moque ?

En revanche, le terrain est bien préparé pour la rentrée... Car évidemment, demain risque d’être terrible ! Inflation (tiens, bizarrement, là on en parle), hausse des taux... Ce coup-là, ça fait 10 ans qu’on nous le fait ! On fait de bons résultats, nous dit-on, mais ça ne va pas durer. Le pire est à venir. On ne sait pas de quoi demain sera fait ! "Le contexte économique et financier est très instable"...

Bizarre. Parce que si on regarde un peu en arrière, on a connu la crise des "gilets jaunes", on vient de traverser une crise sanitaire d’ampleur mondiale pendant deux ans, cela fait plus de 6 mois que la Russie a envahi l’Ukraine... Et le Groupe n’a jamais eu d’aussi bons résultats !

Quant à vous... vous pouvez perdre du pouvoir d’achat, peu importe à nos dirigeants. Ils continueront à faire des phrases...

Post-Scriptum :
Pourquoi ce titre et cette photo ? Les plus anciens auront reconnu la référence à une réplique culte, signée Michel Audiard, tirée des Tontons Flingueurs ! Mais c’est aussi parce que le refus de la direction d’avoir un dialogue social sérieux sur le sujet des rémunérations, alors que d’autres grand groupes mutualistes l’ont fait et ont déjà abouti, commence à nous... agacer.

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2022 :

Rien pour ce mois

novembre 2022 | janvier 2023

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves