Pouvoir d’achat : la direction nous balade... et VOUS balade !

, par  UNSA BPCE

Avant l’été, la direction nous avait indiqué que des négociations sur la question du pouvoir d’achat débuteraient le 15 septembre... ce qui est déjà bien tardif par rapport au Crédit Agricole et au Crédit Mutuel qui, eux, avaient abouti avant l’été !

Puis le 15 septembre a été décalé au 29 septembre, puis au 4 octobre...

Vous appelleriez ça, comment, vous ? De l’enfumage, pour rester poli ?

Par ailleurs, les échos que nous avons de la négociation en cours au niveau de la Communauté ne sont guère encourageants, que ce soit au niveau montants de prime, des taux d’augmentation (très en deça de ceux de l’inflation), ou au niveau des plafonds. Comme d’habitude les "hauts salaires" de la Communauté, qui correspondent en fait au salaire moyen de BPCE SA, seront en effet exclus des mesures envisagées.

C’est la raison pour laquelle l’UNSA BPCE demande une négociation spécifique, locale, menée au niveau de l’entreprise avec les Délégués syndicaux des organisations syndicales représentatives de BPCE SA.

Vous le savez sans doute, il y a demain (29 septembre) un appel à une action lancée par une autre organisation syndicale. Nous n’allons pas nous y associer et vous appeler à la grève mais... à vous de voir.

A un moment, il faut savoir mettre un stop à la direction et lui envoyer un message fort. A ce sujet, nous reviendrons prochainement sur un phénomène qui a tendance à se répandre dans les entreprises : le "quiet quitting"...

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2022 :

Rien pour ce mois

novembre 2022 | janvier 2023

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves