Départ de Laurent Mignon : après moi, le déluge ?

, par  UNSA BPCE

Laurent Mignon pourra toujours faire toutes les déclarations d’attachement au Groupe BPCE et tous les remerciements possibles à ses salariés, il n’en reste pas moins qu’il quitte le navire au beau milieu de la tempête. Et à l’évidence, ce départ n’a pas été préparé. François Pérol était parti un peu contraint et forcé (son mandat n’aurait jamais été renouvelé), mais il avait eu l’élégance de préparer sa succession. Ce n’est pas le cas de Laurent Mignon. Pas très glorieux, comme départ. Et vis à vis des salariés, c’est encore pire...

Alors que l’inflation frappe durement TOUS les salariés du Groupe et de BPCE SA, avec un niveau qu’on n’avait pas connu depuis plus de 15 ans, Laurent Mignon n’est pas au rendez-vous face à la baisse du pouvoir d’achat des salariés.

Là où ses homologues du Crédit Agricole et du Crédit Mutuel ont su prendre les mesures qui s’imposaient avant l’été, lui a préféré faire traîner les choses en longueur... On comprend mieux pourquoi, maintenant !

Vous aurez prochainement les résultats des négociations en cours au niveau de la Communauté et vous pourrez juger à ce moment quelle estime vous porte celui qui va nous quitter très bientôt...

Au fait, savez-vous qui a dit "Après moi, le déluge" ? C’est Louis XV. Sachant ce qu’il s’est passé par la suite, on souhaite bonne chance au successeur de Laurent Mignon...

Navigation

AgendaTous les événements

décembre 2022 :

Rien pour ce mois

novembre 2022 | janvier 2023

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves