L’UNSA ne sera pas signataire de l’accord NAO Communauté

, par  UNSA BPCE

Nous avions pourtant travaillé nos demandes afin qu’elles soient raisonnables, mais la direction a choisi d’y répondre par une proposition indécente, indigne des salariés de BPCE SA et de SEF.

Pour ce deuxième accord de négociation annuelle obligatoire à l’échelle de la Communauté BPCE, l’UNSA revendiquait une augmentation générale pour tous. Nous avions à cœur, dans un souci permanent de justice sociale, de valoriser aussi bien les salaires intermédiaires (la population le plus souvent oubliée) que les plus bas salaires.

Dans un contexte de crise sanitaire où tous les salariés se sont fortement mobilisés au quotidien dans chacune des entreprises, pour la Communauté, en montrant de l’engagement et de l’adaptabilité, l’UNSA a demandé une unique mesure rétroactive au 1er janvier 2021 dans les conditions suivantes :
•450 € bruts jusqu’à un salaire de 60 K€,
•300 € bruts au-delà.

Cette demande permettait de servir l’ensemble des salariés en plafonnant l’augmentation pour les plus hauts salaires. Ce processus de redistribution nous semblait équitable.
Notre revendication permettait d’engager les entreprises du périmètre sur une revalorisation a minima.

La proposition de la Direction s’arrête à une revalorisation du salaire brut de 0.5% pour les salariés ayant une rémunération inférieure ou égale à 42.000 euros bruts.
Cette proposition ne comprend aucune mesure plancher.

Les sections UNSA de la Communauté se sont unanimement positionnées contre la signature.
Il était inconcevable de valider une quelconque mesure sans valeur plancher.
​​​​
Si l’accord ne devait pas être signé, l’UNSA espère que les directions (Communauté et entreprises) sauront prendre leurs responsabilités en proposant des mesures unilatérales pour une meilleure considération des salariés.
​​​​​​​
L’équipe UNSA

Navigation

AgendaTous les événements

mai 2021 :

Rien pour ce mois

avril 2021 | juin 2021

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves