Tract du 23 avril - NAO 2024 : La zizanie

, par  UNSA BPCE

Nous sommes en 50 (jours) après les élections du CSE. Toutes les organisations syndicales ont disparu. Toutes ? Non ! Car l’UNSA BPCE peuplée d’irréductibles élus et adhérents résiste encore et toujours à la direction et continue à distribuer des tracts ! Et la vie n’est pas facile pour notre nouvelle DRH… Car les NAO qui ont lieu actuellement ne se passent pas très bien.

La Communauté ou le domaine des dieux …

Un peu comme César avait créé le domaine des dieux pour affaiblir le village des gaulois, la direction a créé la Communauté pour affaiblir les organisations syndicales locales et se faciliter le « dialogue social ». C’est ainsi qu’une augmentation de salaire de 1,3% a été appliquée au 1er janvier 2024 sur tous les salaires inférieurs à 100 K€, mais avec un plafond ! Cela dit, même sans plafond, on est très loin avec 1,3% du taux d’inflation, comme chaque année ! Après 5,2% en 2022, 4,9% en 2023 et déjà plus de 2% début 2024, l’inflation cumulée atteint plus de 12%. Avez-vous été augmenté de 12% sur cette période, même avec d’éventuelles augmentations indi-viduelles ? Nous pensons connaître la réponse, hélas. Et ce qui a été négocié au niveau de la Communauté at-teint péniblement 4,6% sur ces 3 années et encore, pas pour tout le monde ! Et au niveau local ?

NAO Locales : le chaudron est vide

En local, pas question de discuter salaires ! Pour la direction, c’est une idée fixe…

JPEG

Et pourtant, il y aurait de quoi discuter. Saviez-vous par exemple qu’en 2022, comme en 2021 d’ailleurs, le niveau d’augmentation individuelle le plus élevé s’observe sur les salaires les plus hauts ? C’est la conclusion de l’expert du CSE, qui annonçait pour 2022 (rapport présenté en 2023) une augmentation individuelle moyenne de plus de 9% pour les salaires de plus de 140 K€. L’expert arrive à une conclusion du même ordre sur les primes et parts variables, qui ont aug-menté en 2022 de manière impressionnante pour les cadres dirigeants (de 36% à 43% de leur salaire fixe) et encore plus pour les dirigeants (de 51% à 62% pour les dirigeants). Et pour les autres que reste-t-il ? La direction nous propose quelques centimes d’euros sur les titres restaurant, quelques centimes sur la subvention denrée du restaurant d’entreprises et quelques centimes également pour les cadres sur cette même subvention, quelques euros sur les CESU et quelques euros (entre 50 et 100 pour 2024) sur un Forfait Mobilité Durable…

Des techniques de négociation « à l’hispanique » ?

Si vous avez lu Astérix en Hispanie, vous vous souvenez sans doute de ce jeune fils de chef qui, à chaque fois qu’il était contrarié, arrêtait de respirer jusqu’à devenir tout rouge…

JPEG

C’est un peu la réaction qu’a eue notre nouvelle DRH alors qu’on comparait certains éléments de notre socle social à celui de Natixis, dont elle fut et est encore la DRH. Elle nous a en effet menacé, si nous continuions à tout ramener à des comparaisons avec Na-tixis, de ne plus venir en négociations et de nous envoyer quelqu’un d’autre à sa place ! Est-ce ainsi qu’on traite des « partenaires sociaux », représentants du personnel ? Pour nous, la potion est un peu dure à avaler. Ce n’est pourtant pas nous qui avons demandé à avoir un DRH commun à la Communauté et à GFS… Ni à partager des locaux avec Natixis. Et nous n’avons toujours pas de réponse officielle à nos revendications initiales, ni à nos contre-propositions envoyées par mail le 11 avril.

Pour nous, le message est clair : cette année, Astérix devra se contenter des Jeux Olympiques. Panem et circenses, comme on disait à Rome. Et encore…Car on attend encore un geste de la direction à ce niveau. Pour le reste, on ne peut que constater une nouvelle fois que la négociation des salaires au ni-veau de la Communauté (et demain au niveau du « collectif » BPCE) constitue un procédé déloyal qui vide de leur sens les NAO. Et si la direction veut un véritable dialogue, il faudra un peu plus que quelques dixièmes de sesterces…

Article rédigé par Didier GIRAUD
JPEG

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2024 :

Rien pour ce mois

mai 2024 | juillet 2024

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves