SGEF : le retour de la malédiction de la croissance externe ?

, par  UNSA BPCE

En matière bancaire, le Groupe maîtrise son sujet. Les Banques et les Caisses font de leur mieux depuis de nombreuses années pour assurer de bons résultats.

En matière de croissance externe, en revanche...

Crédit Foncier
Foncia
Nexity
Meilleurtaux
BICEC (Banque Internationale du Cameroun pour l’Epargne et le Crédit)
BMOI ( Banque Malgache de l’Océan Indien)
BTK (Banque Tuniso-Koweitienne)
Fidor
Oney
(liste non exaustive...)

Et maintenant SGEF ?

Depuis 15 ans, BPCE a accumulé les investissements médiocres, voire désastreux. Les établissement vendus n’ont dégagé aucune plus-value, quand ils n’ont pas été carrément fermés.

L’avant-dernier en date, Oney, est en cours de restructuration afin de rétablir une rentabilité en ligne avec les objectifs de BPCE, mais c’est loin d’être gagné.

L’acquisition de SGEF sera présentée au CSE lors de la réunion du 23 avril. Nous savons déjà ce qu’on va nous dire : que cette fois, c’est différent, que la direction générale croit énormément au projet, qui s’inscrit dans une nouvelle stratégie, que les leçons du passé ont été retenues et que SGEF constitue exactement l’investissement dont BPCE avait besoin.

Comme d’habitude, en fait...
Mais nous vous tiendrons quand même au courant de l’avis du CSE.

Article rédigé par Didier GIRAUD
JPEG

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2024 :

Rien pour ce mois

mai 2024 | juillet 2024

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves