Intéressement : record battu !

, par  UNSA BPCE

Le moment est venu de vous révéler le niveau de l’intéressement qui sera versé cette année au titre de l’année 2021.

A ce niveau-là, ce n’est plus une bonne nouvelle... c’est une très bonne, une excellente nouvelle !

Comme indiqué dans l’accord d’intéressement, le montant distribué globalement est calculé en fonction des résultats obtenus sur 6 critères. Cela se traduit, pour chacun de ces critères, par un taux d’atteinte des objectifs fixés l’année précédente pouvant aller jusqu’à 150%, s’appliquant à une enveloppe représentant 12% de la masse salariale de BPCE SA.

Les résultats sont les suivants :
PNB Groupe : 150 %
Coefficient d’exploitation : 150 %
Résultat Net Part du Groupe : 150 %
Développement Commercial : 130 %
Charges récurrentes : 150 %
Enquête de satisfaction : 140 %

Au global, le taux d’atteinte est de 145,1 %.

L’enveloppe globale atteint donc le plafond prévu par l’accord de 17%, à comparer à 9,9% l’an dernier, ce qui correspond à une hausse de 71%.

Vous pouvez donc obtenir une estimation assez fiable de votre intéressement en prenant le montant de l’an dernier et en le multipliant par 1,71 (toutes choses restant égales par ailleurs car il faut se souvenir que le calcul du montant versé individuellement est à 20% fonction du temps de présence).

Rappelons que cet accord d’intéressement est le résultat de différentes évolutions, à partir de l’accord initialement signé par l’UNSA BPCE seule aux débuts de BPCE SA (2010 et 2013).
Avec le temps, deux améliorations majeures ont été apportées :
- l’introduction du 6ème critère (enquête de satisfaction menée auprès des Banques et des Caisses) ; l’accord est désormais mieux équilibré entre critères financiers et non financiers, ce qui a contribué à traverser la crise sanitaire en gardant un niveau relativement satisfaisant d’intéressement l’an dernier ;
- à la demande de l’UNSA BPCE, alignement sur la politique de rémunération des dirigeants, avec la possibilité d’atteindre jusqu’à 150 % sur chacun des critères.

Pour le nouvel accord, dont les négociations devront aboutir avant la fin du mois de juin, l’UNSA BPCE demandera probablement le déplafonnement (qui est aujourd’hui de 17%) du montant à distribuer, car l’application de la formule actuelle permet en théorie d’atteindre 18% (150% de 12%) !

Navigation

AgendaTous les événements

juillet 2022 :

Rien pour ce mois

juin 2022 | août 2022

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves