NAO : les propositions de la direction

, par  UNSA BPCE

Suite à nos demandes formulées lors de la première réunion, le 18 mars (reprises dans notre article du 25 mars), la direction est revenue vers nous le jeudi 4 avril avec ses propositions.

Des propositions qui ne sont pas vraiment à la hauteur de nos demandes...

Sur les salaires : RIEN

Sur l’abondement PEE/PERCOL : RIEN

Sur un intéressement complémentaire : RIEN

Sur les titres restaurant, la direction propose d’augmenter la valeur faciale de 9,80 € à 11 €, la part financée par l’employeur restant de 55%.

Sur la restauration, elle propose :

- de réviser à la hausse le montant de la subvention denrées des collaborateurs non cadres de +12% (de 2,57€ à 2,88€) ;
- de mettre en place une subvention denrées pour les collaborateurs cadres de 0,80€.

Sur les titres CESU, la direction propose de laisser le montant inchangé (700 €) mais de passer la prise en charge de l’employeur de 50% à 60%.

La direction propose également la mise en place à partir du second semestre d’un Forfait Mobilité Durable de 100 € / an (soit 50€ pour le second semestre 2024) dans la limite de 800 € /an cumulé avec le remboursement obligatoire transport en commun. Ce montant serait doublé pour les collaborateurs sans abonnement transport soit 200 €/ an (100€ pour le second semestre 2024).

Catégorie de dépenses qui peuvent être engagées :
 Achat et entretien d’un vélo (électrique ou non) ou de matériel
 Covoiturage conducteur ou passager
 Service de mobilité partagée, Vélos, scooters, trottinettes en libre service
 Transports publics (Bus, métro, tramway,...)
 Carburant (Electrique/Hybride)
 Services d’autopartages à faibles émissions (véhicules électriques, hybrides rechargeable ou hydrogène)

Par ailleurs, en réponse à notre demande de revalorisation du taux de subvention des activités sociales et culturelles du CSE, la direction nous propose d’intégrer au taux de 1,40% deux autres subventions actuellement définies en montant, ce qui aurait pour effet de faire passer le taux à 1,46%. Mais il est question de subventions qui existent et sont déjà versées annuellement au CSE !

Le seul point positif serait l’attribution d’un budget spécifique de 50 K€ pour le CSE, destiné au financement de l’achat de billets pour les JO pour les salariés.

Les propositions de la direction sont donc très éloignées de nos demandes, et très éloignées aussi de ce qu’ont pu obtenir certaines filiales de BPCE (Natixis, BPCE SI notamment)... Notre DRH n’apprécie guère que l’on fasse ces comparaisons, mais ce n’est pas nous qui avons demandé à créer un "collectif BPCE" ni à partager les mêmes locaux parisiens que Natixis ! Et bizarrement, la comparaison n’est jamais en faveur de BPCE SA... Bien au contraire, l’écart avec Natixis se creuse !

Article rédigé par Frédérick TREANGLE
JPEG

Navigation

AgendaTous les événements

juin 2024 :

Rien pour ce mois

mai 2024 | juillet 2024

Sites favoris Tous les sites

3 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves